samedi 18 mars 2017

L'organisation et la gestion de données au quotidien en CP


S'il y a bien un domaine d'apprentissages que je trouve indispensable, c'est bien celui-là !


Au quotidien, on est confronté à l'utilisation des compétences d'organisation et de gestion de données. Quand je dis "au quotidien", je parle de notre vie personnelle.
Qui n'a jamais eu à lire un programme télé?
Qui n'a jamais eu à savoir à quelle heure prendre le bus ou le train?
Qui n'a jamais eu à .... bref! Vous avez compris!

S'il y a bien un domaine d'apprentissages que je n'aimais pas enseigner, c'est bien celui-là!

Cela est sûrement dû au fait que je trouve cela particulièrement difficile pour les élèves. Mais si c'est difficile pour les élèves c'est surement parce que ce que je proposais n'étais pas efficace...

Mais cette affirmation, je l'ai écrite au passé!

Au mois de décembre, nous avons eu une formation sur les stratégies métacognitives. Nous avons ensuite eu une après-midi pour travailler sur cette dimension.
Et finalement, l'équipe s'est vite interrogée sur une programmation des stratégies du CP au CM2.

Et en OGD, on fait comment? 
Bah oui, parce que c'est vraiment le gros point noir de nos élèves.... 
Oui, tu as raison. On pourrait peut être le faire au quotidien? Avec des situations ritualisées? 

Et voilà notre équipe partie à lister ce qu'elle pourrait proposer pour permettre aux élèves d'acquérir les compétences en OGD.

Mais de quelles compétences parle-t-on? Que disent les programmes? 


Appréhender différents systèmes de représentations (dessins, schémas, arbres de calcul, etc.).
Utiliser l'oral et l'écrit, le langage naturel puis quelques représentations et quelques symboles pour expliciter des démarches, argumenter des raisonnements.

Exploiter des données numériques pour répondre à des questions.
Présenter et organiser des mesures sous forme de tableaux : Modes de représentation de données numériques : tableaux, graphiques simples, etc.


Maintenant que l'on sait sur quoi nous devons travailler, je vais vous présenter les situations que nous avons choisies pour permettre d'acquérir ces compétences. 


Nous avons commencé par mettre en place un graphique simple :
je mange à la cantine, je mange à la maison. 
1er utilisation : Les élèves viennent mettre leur étiquette dans la bonne colonne : je mange à la maison? Je mange à la cantine?

Evolution du rituel : Un enfant est chargé de compter le nombre d'enfants qui mangent à la maison et à la cantine et de dessiner l'histogramme correspondant, en remplaçant les étiquettes par le dessin d'un rectangle.
https://drive.google.com/file/d/0B-vb99cz9SdsaW5CMHZLNnVrR3M/view?usp=sharing

https://drive.google.com/open?id=0B-vb99cz9SdsZnY5c2M4NHZUcXM


 Les absents 

Nous avons commencé par compter les étiquettes restantes. Maintenant que nous ne collons plus les étiquettes, on fait du calcul mental : Le nombre d'enfants qui mangent à la cantine, le nombre d'enfants qui mangent à la maison. Combien en manquent-ils pour arriver à 22?

Et nous avons mis en place un graphique que nous complétons collectivement. Pour cela, nous utilisons le logiciel Excel.


Mais après les vacances de Pâques, les élèves le complèteront individuellement, à la main avec de jolies couleurs (une couleur pour 1 absent, une autre couleur pour 2 ....) !

Les anniversaires

C'est une des premières situations d'apprentissages que je propose aux élèves à la rentrée .
Ils ont un tableau vide et leur petite photo (avec un petit morceau de pata...)
Chacun leur tour ils viennent accrocher leur trombine dans la colonne de leur mois d'anniversaire.

Vous comprendrez que je ne vous mets pas le résultat final avec les photos des élèves! Mais vous avez une idée de ce que cela peut donner!
Une fois que nous l'avons fait en individuel, je leur donne la liste des élèves avec leur mois d'anniversaire et les photos des élèves, ils n'ont plus qu'à refaire leur propre histogramme.
Cela permet de travailler sur la lecture des mois de l'année.

La fluence

Depuis la rentrée nous avons commencé la fluence avec les CP. Après les vacances, les élèves vont devoir remplir un graphique du nombre de mots lus.
Voilà une nouvelle organisation des données.

Les cartes mentales. 
Pour cela, je n'ai pas encore commencé réellement mais ce sera mon objectif perso-pro pour l'an prochain, organiser les données par les cartes mentales. Pour cela, j'attends avec impatience les idées lumineuses de Lala....

Voilà pour les idées actuelles. J'espère avoir des tonnes de commentaires avec d'autres pistes que je rajouterai évidemment dans l'article! 
Mais j'espère vous avoir convaincue de l'utilité de travailler ces compétences au quotidien !

3 commentaires:

  1. MelleChiffre2818 mars 2017 à 12:32

    J'exploite aussi les nombres par rapport à la cantine/maison et les absents, mais c'est une façon très intéressante de l'aborder (moi, j'avais juste un responsable semaine qui complétait les affiches pour l'adulte qui relevait les données)... ça bidouillait encore dans les nombres avec certains! (oublient souvent d'enlever l'absent!) Je vais donc revoir ça à ta façon pour voir un petit peu comment ils gèrent :)
    Merci pour ces idées!

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve tout cela très intéressant mais ça ne prends pas trop de temps sur la journée ?

    RépondreSupprimer
  3. Dans mon CP, chaque élève qui perdait une dent venait la mettre sur un tableau similaire à ton tableau des anniversaires. Une dent rose pour les filles, une bleue pour les garçons, avec leur nom noté en dessous. Tout ça nous permettait de faire différents graphiques en fin d'année : les dents que j'ai perdues, comparer les pertes garçons / filles, comparer les pertes sur les différents mois... J'avais trouvé l'idée et les images sur le blog Lilipomme.

    RépondreSupprimer